Il y a quelques semaines je te présentais quelques astuces simples pour réduire tes déchets, aujourd’hui je reviens pour te montrer comment réduire au maximum tes déchets dans ta cuisine. Qu’on se le dise, la cuisine c’est la pièce la plus génératrice de déchets de nos maisons, entre sur-emballage et plastiques en tout genre on se fait envahir chaque semaine sous une montagne de déchets. Ce qui n’est bon ni pour notre santé, ni pour celle de notre planète. Voici donc un petit guide pour t’aider à passer petit à petit à un mode de vie durable, économique et zéro-déchet.


Faire ses courses en vrac



Le kit de base 


  • Une quinzaine de pochettes à vrac de différentes tailles : J’utilise des sacs en gaze de coton biologique, c’est une matière fine et très légère parfaite pour transporter par exemple les fruits et légumes, les féculents, les thés ou les légumineuses. Pour tous ce qui est plus fin comme les farines, sucres ou poudres, j’utilise des pochettes en coton biologique épais.
  • Quelques bocaux, tup-tup en verre ou autres contenants étanches, réutilisables et recyclables pour tout ce qui est frais comme la viande, le fromage..
  • Un tote bag que je transporte toujours dans mon sac à main avec quelques pochettes à vrac dedans pour contrer les achats imprévus. Le mien est a l’effigie de Végétal & vous, l’épicerie végane de Lille ♡
  • Un grand sac en tissu, une cagette ou un panier en osier pour transporter tout ce petit monde jusqu’à la maison.

Comment acheter ? 


 On privilégie les produits frais, de saison, locaux et biologiques (si on peux).

 On fait le stock de produits secs en vrac dans les pochettes en tissu.

 Si on ne peut pas éviter les emballages pour certains produits, on privilégie ceux qui sont recyclables ou réutilisables, comme le verre, le papier, les boites de conserve en alu..


Où aller ? 


Dans une AMAP ou au marché de producteurs, avec ton petit kit de survis. Pour les fruits et légumes frais, la viande, le fromages, les oeufs etc..

Dans les magasins biologiques, ils ont très souvent un rayon vrac pour les féculents, les légumineuses et tout ce qui est sec et sont très ouverts. Ils ont même parfois des huiles, vinaigres ou autres liquides alimentaires ou ménagers en vrac.

→ Dans les commerces de proximité, boulangerie, boucherie, traiteur, primeur, poissonnier.. Demandez leurs s’il accepte de vous servir dans un contenant, n’oubliez pas la tare et le tour est joué. Faites vivre les petits commerces, achetez de saison et de qualité.

Dans les magasins sans emballage, du genre la chaîne day by day ou chez A vos bocaux à Lomme pour les lilloises!

Chez le producteur lui-même si vous avez la possibilité! Pas d’intermédiaire, des produits frais, de saison et locaux, que demander de plus ? Va jeter un oeil ici, pour trouver un producteur près de chez toi.

Dans un supermarché, à la coupe pour le fromage ou la viande. Il suffit de demander, ça passe ou ça casse!

 


Stocker les produits



 Le kit de base 


  • Autant de bocaux, tup-tup ou autre contenants étanches que vous avez de sortes de produits. Où les trouver ? D’occasion, chez mamie, à emmaus, dans les vide grenier, réutiliser les bocaux du pot de nuté+, pois chiche ou confiture… Mais vous pouvez aussi en acheter neufs.

Comment et ou stocker ? 


Les produits frais :

→ La viande, les produits laitiers, les fruits et les légumes, les boissons entamées et les restes vont au réfrigérateur dans des contenants hermétiques ou les bacs à légumes (pensez à bien séparer les fruits climactériques des autres fruits et légumes).

Les fruits climactériques sont une catégorie de fruits qui sont cueillis avant d’être mûrs afin d’être transportés sans trop de dommages. Ils poursuivent leurs murissement après la cueillette en dégageant un gaz appelé éthylène. Ils doivent être conservés hors du réfrigérateur avant leur maturité puis dans le réfrigérateur après. Il est important de les séparer des autres fruits et légumes car ils les font mûrir plus rapidement.

→ Les fruits, les légumes (type courge) et les oeufs doivent être conservé dans un endroit frais et sec comme l’arrière cuisine (si vous en avez une, sinon dans la cuisine tout simplement!)

Les condiments :

→ Une fois ouvert, un pot de cornichon, mayonnaise, moutarde.. doit être conservé au réfrigérateur.

→ Les légumes (ou condiments) comme les oignons, les échalotes, l’ail.. sont à conservé en dehors du réfrigérateur.

Les produits secs :

→ Les féculents, oléagineux, légumineuses.. sont stockés dans des contenants hermétiques hors du réfrigérateur dans une endroit frais et sec.

Les huiles :

→ Elles doivent être conservées dans un contenant hermétique et dans un endroit sec, frais et à l’abris de la lumière.

 


Se mettre à cuisiner


 

Cuisiner c’est la clé! Fini les plats préparés à la provenance douteuse rempli de gras, d’additifs et de conservateurs. On apprend à cuisiner de saison, on consomme local au maximum pour profiter d’un maximum de nutriments et faire le plein d’énergie.


Mes blogs green, vegan et gourmand favoris :


Sweet & Sour

Alice Esmeralda

100% Végétal


Trier ses déchets


 

→ Eviter le gâchis : On ne jette pas un produit parceque sa date de péremption est dépassé de deux jours on le consomme rapidement, on ne jette pas un fruit ou un légume trop mûr on le consomme dans un smoothie, une soupe, une nice cream ou en compote. Tu peux aussi donner tes restes à des animaux, les poules, ânes ou chevaux seront les plus heureux.

→ Réutiliser : le bocal une fois nettoyé se transformera en contenant, la boite de conserve en pot de fleur, le vieux tee-shirt deviendra tawashi..

→ Composter : dans le jardin, sur le balcon, dans un compost commun ou dans l’appartement.. Tellement de solutions s’offrent à nous, saisissons les! Un article arrive prochainement la dessus.

→ Recycler : Le verre, les briques de laits végétaux..

 


L’équipement



Comment le choisir ? 


Acheter seulement sur du long terme :

→ On élimine définitivement le plastoc! Tous simplement parce que le plastique est dangereux pour la santé et pour la planète. Va voir cet article pour plus d’informations sur le danger du plastique. On privilégie donc le bois, le verre ou l’inox (acier inoxydable) qui sont à la  fois résistants, compostables et recyclables.


Quelques petites astuces 


→ On remplace les casseroles et poêles anti-adhésives par celles en fonte ou en inox, bien plus saine pour la santé et plus rentables sur le long terme.

→ On remplace les pailles en plastiques par des pailles en verre ou en inox.

→ On remplace les pichets d’eau filtrant en plastoc par des pichets en verre et un bâton de charbon actif.

→ On privilégie les ustensiles en bois et en inox et on préfère ceux qui ont plusieurs fonctions.

A toi maintenant de te concocter ton petit kit selon tes envies et ce que tu aime cuisiner.

Cette article t’a plu ? Prêt à te lancer toi aussi dans l’aventure d’une cuisine zéro déchet ? 

 

One thought on “Le guide de la cuisine durable, économique et zéro-déchet.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *